Bienvenue dans le Manoir de la richesse et de la beauté, ici seules les nobles, les comtesses, les princes sont acceptés, mais heureusement, les serviteurs sont là pour les amuser...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Appétit sauvage et sexualité dans l'air

Aller en bas 
AuteurMessage
Allen M. Gloucester

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 17/09/2007

Feuille de personnage
Maître(sse) de: Lyndis D'Einrew
Esclave de: /
Ami(e)s: /

MessageSujet: Appétit sauvage et sexualité dans l'air   Jeu 27 Sep - 22:28

La porte passée Allen s'arrêta et fit passer Lyndis devant lui. Il l'étudia à nouveau, laissant son esprit vagabonder au delà du raisonnable et de l'intime. Il plongea son regard dans celui de Lyndis malgré qu'elle eut aimé le fuir, puis avec un sourire il se détourna. Il avait eu envie de l'embrasser pour goûter ses lèvres mais elle se braquerait immédiatement, il n'avait pas besoin de cela. Pas encore. En fait à bien y réfléchir ils ne resteraient pas bons copains bien longtemps, vu son caractère elle n'apprécierait probablement pas d'être la victime de la folie de son maître. Comme il regrettait l'époque où sa parole était d'or. Cela dit Lyn finirait par lui obéir sans résister, elle le subirait et bientôt elle aurait perdu toute volonté propre, elle ne serait plus qu'un objet entre ses mains. Allen pouffa de rire à cette pensée et dit à Lyndis pour s'excuser:

"Excuses-moi, je me suis souvenu d'une vieille amie qui me racontait toujours des histoires bizarres. Elle est morte maintenant ..."

Malice haussa les épaules et continua de sourire comme un enfant. Il tenait toujours la main de Lyndis et avançait doucement pour ne pas la tirer de force. Ils allaient vers la cuisine, à cette heure de la journée n'importe qui a faim. Il était presque 19 heures. En passant ils croisèrent plusieurs dames qui rirent derrière leur éventail en montrant du doigt ce jeune homme qui tirait une domestique en souriant bêtement. On n'ignore pas combien les femmes de la Cour sont perverses, elles s'imaginent les scènes les plus étranges et ensuite tout le monde pense qu'elles disent nécessairement la vérité. Remarque Allen allait finir par concrétiser leurs idées, il le savait même s'il refusait d'y penser. Ils arrivèrent devant un banquet dans la salle de bal, elle n'était pas encore bondée mais ce Manoir organisait un bal tous les soirs, de quoi animer un peu ce lieu de débauche où le sang bleu régnait en maître absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyndis D'Einrew

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 28

Feuille de personnage
Maître(sse) de: ...
Esclave de: Allen M. Gloucester
Ami(e)s:

MessageSujet: Re: Appétit sauvage et sexualité dans l'air   Ven 28 Sep - 15:28

Une fois qu'ils eurent quitté la bibliothèque, le jeune homme l'entraîna à sa suite dans un dédale de couloirs. Lyndis le suivait donc, docile et silencieuse tout en jetant des regards curieux de droite à gauche. Bien qu'elle eut déjà visité le Manoir, elle n'avait pas tellement fait attention à son architecture et sa décoration. De nombreuses toiles et tapisseries pendaient aux murs, et quelques nobles aussi parées que les murs derrière elles, faisaient office de potiches. Des gloussements et des murmures venaient titiller les nerfs de notre domestique. Cette dernière jeta un rapide coup d'oeil au flamboyant jeune homme, un sourire niais étiraient ses lèvres sensuelles.

Elle se souvint des derniers mots du noble. La façon dont il avait parlé de la mort d'une de ses amies l'avait étonné, une telle désinvolture ... Mais peut-être avait-il trop d'amis pour se soucier de la mort de l'un d'entre eux ? Cela ne la surprendrait guère de la part de ce genre de personnes. C'est alors qu'elle réalisa qu'ils avaient cessé d'avancer. Elle lâcha alors la main gantée de son maître pour se gratter le bout du nez après avoir remit une mèche blonde derrière son oreille.

Comme tout le reste du tout Manoir, cette pièce respirait le luxe et l'élégance. Quelques personnes s'y trouvaient déjà, à discuter avec un verre à la main. Elle tâchait néanmoins de garder un mine neutre, de quoi aurait-elle l'air en train de s'émerveiller comme une enfant ? Reposant son regard sur le jeune homme, elle se rendit compte qu'elle ignorait son identité.


" Je vous ai suivi à travers le Manoir mais j'ignore encore qui vous êtes ... "

* C'est la moindre des choses de se présenter quand on emmène quelqu'un tout de même ! *

De douces odeurs chatouillaient les narines de Lyndis, réveillant ses papilles par la même occasion. Il était presque 19 heures et la faim commençait à ronger son estomac. Mais il fallait d'abord attendre que Monsieur se soit remplit la panse ...

" Désirez-vous que je vous apporte quelque chose ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allen M. Gloucester

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 17/09/2007

Feuille de personnage
Maître(sse) de: Lyndis D'Einrew
Esclave de: /
Ami(e)s: /

MessageSujet: Re: Appétit sauvage et sexualité dans l'air   Ven 28 Sep - 20:10

Allen regardait avec un appétit grandissant le buffet mais surtout Lyndis qui représentait pour lui une sorte de prix vainqueur pour avoir su tenir toute la soirée. Elle le lâcha et commença à se gratter le bout du nez. Après tout ne dit-on pas que quand le nez gratte c'est que quelqu'un non loin désire nous embrasser? C'était en l'occurence le cas pour Malice qui préféra ne rien laisser paraître, bien sûr, il gardait cette attitude enfantine, frustrante pour certains nobles. Il souriait bêtement à tout va et ne s'en occupait pas le moins du monde. Lorsque sa servante haussa la voix, Allen lui répondit avec un sourire.

"Je m'appelle Allen Malice Gloucester, comte de Gloucester, ravi que les présentations soient faites. Au fait, vous pouvez vous servir, je me servirai seul. Un jolie jeune fille comme vous qu'importe sa condition n'a pas à souffrir les désagréments réservés aux nègres."

Quelle phrase pleine de sens! Cela signifiait simplement qu'une esclave blanche n'avait pas à servir la nourriture ou à travailler pour son maître, seuls les nègres étaient exploîtés à des fins commerciales, d'ailleurs c'était contre les préceptes de l'église que de violer un esclave nègre, cela reviendrait à commettre le péché de chair avec un chien. En d'autres termes dans la tête de Malice et de bien d'autres, les esclaves blanches étaient celles qu'on se réservait pour les choses privées. Autant dire qu'elles avaient le même statut que les catins qui envahissaient les bordels.
Mais bien sûr Lyndis ne savait rien de tout cela, elle ne verrait en lui qu'un maître philosophe qui la libèrerait de son statut d'esclave. Peut-être. A cette pensée Allen rit encore et il dit pour s'excuser:


"Cette amie dont je vous ai parlé était une vieille folle, elle est morte de la gangrène à près de 60 ans. Elle a eu une bonne vie, elle n'est pas à plaindre."

Encore un gros mensonge. Mais Malice n'était fait que de cela. Il avança vers le buffet accompagné de Lyndis et attrapa une grappe de raisins blancs qu'il mangeait raisin par raisin en donnant l'impression de prendre à cet acte un immense plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyndis D'Einrew

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 28

Feuille de personnage
Maître(sse) de: ...
Esclave de: Allen M. Gloucester
Ami(e)s:

MessageSujet: Re: Appétit sauvage et sexualité dans l'air   Ven 28 Sep - 22:45

Comte ? Il n'était donc pas n'importe qui. Et ce aussi bien par son statut que par ses points de vue. Elle ne devait pas le servir ? A quoi servait-elle dans ce cas-là ? Bien entendu, elle n'allait s'en plaindre.

" Vous êtes bien le premier à me dire cela, mes anciens maîtres ne se souciaient pas de ma couleur de peau, ou de quoi que se soit d'autres d'ailleurs ... " dit-elle d'un ton désinvolte.

Seulement, vous vous doutez bien que Lyndis ne voyait derrière cela aucune arrière-pensée. Elle n'était pas idiote, loin de là. Jamais elle n'avait été confrontée à la perversion pure et simple mais elle n'ignorait pas les vices dont certaines de ses amies ont été victimes. Après tout, ça n'arrive qu'aux autres ce genre de choses ... Bref. Toujours en la charmante compagnie de son maître, elle se dirigea vers le buffet, quelque peu impressionnée. D'énormes plateaux en argent contenaient des mets tous plus délicieux à regarder les uns que les autres; Abondance était maître mot ici tandis que pour le repas des domestique, cela se résumait plutôt à Frugalité.

Il parla à nouveau de cette femme, morte apparemment de la gangrène. 60 ans lui paraissait particulièrement vieux, sa mère était morte jeune tout comme son petit-frère. Son père avait lui disparut en mer. Ses maîtres étaient jeunes. Lyndis n'avait jamais été confrontée à la vieillesse. Et ne serait-ce qu'imaginer son visage fripée par le temps, elle frémissait d'horreur ! Plongée dans cette réflexion, le regard légèrement voilé, elle prit une fraise. L'une des dernières de l'année car les températures n'étaient plus propices pour ces fruits avides de Soleil. N'imaginant pas un instant le lourd propos que cachait ce geste, elle la porta à sa bouche pour la croquer délicatement.

Son regard glissa ensuite vers le Comte de Gloucester, elle n'aurait su interpréter cet étrange expression, ce regard fixe. Il lui avait bien permit de se servir, n'est-ce pas ? Ecartant le fruit de ses lèvres, elle passa sa langue sur ces dernières pour les débarasser du jus pourpre.


" Qu'y a-t-il ? ... Aurais-je ... ? " demanda-t-elle hésitante, ne trouvant pas le mot juste pour terminer sa question.

L'on pourrait croire qu'elle commençait à apprécier ce jeune homme. Elle n'était ni aggressive, ni même irrespectueuse. Seulement, non. Elle restait juste à ses côtés, en bonne domestique, comme il le lui avait plus ou moins demandé en allant la chercher au fin fond de la bibliothèque.

[ Suite dans le bois ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appétit sauvage et sexualité dans l'air   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appétit sauvage et sexualité dans l'air
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Igname Sauvage
» Le moon est dans Wakfu :p
» Devenir Receleur dans les RR, possible ?
» Casting de théatreux dans une cave enfumée
» Dans l’attente d’un rendez-vous officiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kouketsu :: Manoir [Premier étage] :: Salle de bal-
Sauter vers: