Bienvenue dans le Manoir de la richesse et de la beauté, ici seules les nobles, les comtesses, les princes sont acceptés, mais heureusement, les serviteurs sont là pour les amuser...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un endroit tranquille...

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Hawkins

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 05/09/2007

Feuille de personnage
Maître(sse) de:
Esclave de: la liberté
Ami(e)s:

MessageSujet: Un endroit tranquille...   Sam 8 Sep - 16:51

Plus le baiser durait et plus Gabriel sentait l'envie monter en lui. Il avait chaud, très chaud et si cela continuait, il savait qu'il n'allait pas tenir très longtemps. La chaleur devenait insuportable mais pourtant c'était si agréable. Son compagnon mit fin à ce baiser ardent, cela le sauva tout comme cela le déchira. Tout ce dont il avait envie, c'était qu'il le prenne dans ses bras, qu'il soit doux ou brutal, cela lui était égal. Qu'ils ne soient vus de personnes, que tout le monde les regarde, peu importe. Tout ce qui importait, c'était que personne ne vienne les gêner à présent et que cela dure encore et encore.
Etait-ce l'effet de la boisson ou bien tout simplement la curiosité ? Le désir de tenter une nouvelle eperience, celle de la passion entre hommes ? Peut-être était-ce juste le fait de vouloir tout découvrir de cette personne qui l'intriguait autant. Il était si beau, noble, élégant... Et c'était avec une pointe de fierté que Gabriel se rendit compte qu'il l'avait choisit en amant cette nuit. Même s'il savait que cela n'allait être qu'une relation d'un soir, Lestat le considérait peut-être juste comme un objet : une poupée avec lequel il allait jouer puis, une fois qu'il en serait lassé, il le jeterai en riant. Mais tout cela n'avait que très peu d'importance, le principal était de savouer l'instant présent.

"Nous devrions trouver un endroit où nous serons au calme. Je vous laisse décider du lieu..."

C'est alors que Gabriel prit sa main et que tout deux quittèrent la salle de bal. C'était à lui de choisir le lieu, interieurement le jeune conte le remercia de lui laisser cette initiative. Pourquoi ? Il n'en savait rien. Cela le rassurait pour une raison inconnu. Tout comme le fait qu'il ne voulait surtout pas se rendre dans une chambre. Rien que d'y pensser, il sentait une boule d'angoisse inexpliquable monter en lui. C'était déplaisant et c'était aussi pour ça qu'il décida de ne pas y pensser et de remettre sa reflexion pour plus tard.
Il prirent les escaliers pour se rendre au deuxième étage et ce n'est que lorsqu'ils passèrent à côté de la salle de bain que Gabriel s'arrêtta. Un sourir éclaira son visage, il prit alors Lestat par la main et l'entraina dans la vaste pièce. Il y avait des bains mixtes mais aussi des personnels, ce qui leur permettait de s'amuser à deux sans être gênés par qui que ce soit.

" Cet endroit plait-il à Monsieur ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat de Lioncourt
~.o0°*MOdéRaTueUr*°0o.~
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 36

Feuille de personnage
Maître(sse) de: Max
Esclave de: mes passions...
Ami(e)s: June, Gabriel

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Sam 8 Sep - 17:44

Lestat suivit Gabriel en silence, le laissant se perdre dans ses pensées. Quand ils arrivèrent aux salles de bains et que le jeune homme lui proposa cet endroit, Lesata esquissa un sourire et répondit d'une voie sensuelle

Quelle idée délicieuse... Vous n'auriez pas pu choisir mieux!

Il entra dans les douches qui étaient vides vu que tout le monde s'était rendu au bal organisé par June. Il passa dans une cabine et resortit avec seulement une serviette blanche nouée autours des hanches. Son corps fin et musclé se mouvant élégament avec une grâce féline et sensuelle, et sa peau blanche étant assortie à la blancheure de la serviette.
Il se dirigea vers un bain assez grand et ouvrit le robinet d'eau chaude. Il prit soin au passage de verser une dose très généreuse de sels de bain, d'huile parfumée et de savon liquide très mousseux. Il régla un peu la température de l'eau après l'avoir effleurée du bout des doigts et il la regarda emplire la grande baignoire, se retenant de se tourner pour garder la vision de Gabriel presque nu pour le dernier moment... Il faut savoir savourer l'attente!^^

Quand l'eau arriva à un niveau convenable, Lestat referma le robinet et détacha la serviette se sa taille pour se glisser dans l'eau parfumée et couverte de mousse onctueuse avec délectation. Il se permit alors de regarder Gabriel, lui aussi défaisant la serviette qui couvrait une partie de son corps. Lestat resta muet de plaisir et d'admiration. Gabriel avait un corps vraiment magnifique. Moins musclé et moin fini que le sien, mais d'une grace juvénile à couper le soufle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Hawkins

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 05/09/2007

Feuille de personnage
Maître(sse) de:
Esclave de: la liberté
Ami(e)s:

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Sam 8 Sep - 18:14

Tandis que Lestat se chargait de faire couler l'eau du bain, Gabriel prit son temps pour se déshabiller. Il se regarda dans l'un des grand miroirs qui parcouraient les murs de cette vaste pièce, était-il convenable ? Une peau blanche, les joues rougies, de grands yeux bleux... Un enfant qui semble intimidé. A travers le miroir il pu voir son compagnon dénudé glisser dans le bain, lui était grand, beau, musclé. Ce n'était pas de la jalousie qui emplissait le coeur du jeune homme, juste un sentiment d'inferiorité physique qui n'allait pas durer très longtemps. Il souria tout en se faisant une natte sur le côté, seraient-ils été pareils, Gabriel ne ce serait jamais interessé à lui et c'était sans doute réciproque pour Lestat.
Il se retourna enfin et vin le rejoindre, retirant sa serviette avant de pénétrer l'eau chaude. C'était si agréable, de plus il était accompagné d'un appolon, aurait-il pu éspérer mieux ?
Le bain était assez grand pour y tenir debout, de même qu'il était très large leur laissant une grande liberté d'éspace. Il se rapprocha de Lestat, posa ses mains sur son torse et l'embrassa langoureusement. Puis il se sépara de lui, le sourire aux lèvres :

- Vous pardonnez mes gestes inéxpérimentés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat de Lioncourt
~.o0°*MOdéRaTueUr*°0o.~
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 36

Feuille de personnage
Maître(sse) de: Max
Esclave de: mes passions...
Ami(e)s: June, Gabriel

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Sam 8 Sep - 19:19

Lestat profita quelques instants de la douce chaleur des lèvres de Gabriel avant que celui-ci ne les séparent, lui disant avec un sourire

- Vous pardonnez mes gestes inéxpérimentés...

Lestat esquissa un sourire charmeur et répondit d'une voie pleine de désir et d'une légère impatience due à l'envie pressante de pouvoir profiter encore du contact avec le corps du jeune homme, et se finissant en un murmure

Vous êtes plus que pardonné... Si vous avez peur de ne pas savoir, laissez vous simplement guider, Gabriel...

Il posa sa main sur le dos du jeune homme pour l'attirer contre lui afin de capturer ses lèvres en un baiser brulant de désir. Il laissa son autre main glisser le long de la hanche du jeune conte et continuer le long de sa fesse, puis de sa cuisse, avant de remontrer en ayant faite celle-ci prisonnière de l'étreinte, la relevant avec douceur pour rapprocher un peu plus leur deux corps... Il garda sa main posée sur la cuisse relevé et l'autre sur la hanche du jeune homme pour mieux plaquer Gabriel contre la paroie de la baignoire, l'entainnant dans un baiser passionné et langoureux, l'emprisonnant entre la paroie et son propre corps avec un sourire plein de promesses...

Il délivra alors les lèvres du jeune homme pour laisser ses lèvres descendre avec passion le long de son cou, la main sur la cuisse se faisant plus caline et dérivant dangeureusement vers l'intérieur, en direction du membre dressé de Gabriel... Lestat prit avec douceur le membre entre ses longs doigts fins et lui infligea de douces caresses sensuelles et tendres, tandis que ses lèvres revennaient chercher celles de Gabriel avec avidité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Hawkins

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 05/09/2007

Feuille de personnage
Maître(sse) de:
Esclave de: la liberté
Ami(e)s:

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Sam 8 Sep - 20:31


Vous êtes plus que pardonné... Si vous avez peur de ne pas savoir, laissez vous simplement guider, Gabriel...

C'était bien là ce qu'il avait l'intention de faire. Il voulait aller plus loin avec lui et tenter une autre forme de plaisir que celui du dominant. Il se laissait faire tandis que Lestat l'embrassait et le carressait se rapprochant de plus en plus vers des endroits douteux. A présent, l'adolescent était prisonnier entre un mur et cet homme qu'il venait de rencontrer. Il savait qu'il était trop tard pour faire marche arrière. Ils s'embrassaient tout deux langoureusement sentant le désir monter à grand pas.
Gabriel était, pour sa part, de plus en plus inquiet. Lestat, quant à lui, s'était mis à carresser son entre jambe. Ce fut si agréable que le jeune homme en vînt à laisser ses craintes de côté pour profiter pleinement de l'instant présent. Il laissa parfois échaper quelques gémissements de plaisirs, il ne pouvait les étouffer entre les caresses et les baisers que lui infligeaient son compagnon. Il était d'une extreme douceur rendant Gabriel de plus en plus à l'aise. Celui-ci tentait de se retenir, voulant faire durer le plaisir mais pas seulement. Son envie grandissait au fur et à mesure où les minutes s'écoulaient, mais plus le temps passait et plus il s'approchait du moment où ce serait au tour de Lestat de profiter de cette nuit. Lui n'aurait besoin des mains expertes de Gabriel pour arriver à ses fins.
Le jeune conte plaqua son front contre l'épaule de l'aristocrate, empêchant son dernier gémissement en se mordant les lèvres. Il n'avait pu se retenir une seconde de plus. Il leva alors les yeux vers son compagnon de jeux, gardant sur ses lèvres un sourire qui se voulait sûr de lui et c'est tout en passant une main dans ses cheveux dorés qu'il dit :

" Ne me décevez-pas Lestat, je risquerai de mal le prendre... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat de Lioncourt
~.o0°*MOdéRaTueUr*°0o.~
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 36

Feuille de personnage
Maître(sse) de: Max
Esclave de: mes passions...
Ami(e)s: June, Gabriel

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Dim 9 Sep - 1:34

Lestat posa la main sur la nuque du jeune homme quand celui-ci posa le front sur son épaule, devinant qu'il allait jouir d'un instant à l'autre. Puis, Gabriel passa le main dans ses cheveux en disant d'une voie qui se voulait sure et posée

" Ne me décevez-pas Lestat, je risquerai de mal le prendre... "

POurtant, Lestat n'était pas duppe. Il avait assez d'expérience en matière de rapports pour deviner que le jeune conte était inquiet. Lestat comprennait qu'il le soit, et esquissant un sourire doux, il répondit avec une voie tendre

Ne vous en faites pas, Gabriel... Mais n'ayez crainte de me l'avouer si je vais trop loin pour vous. Je ne voudrais pas blesser cette petite lueure d'innocence enfantine si pure qui me plait tant dans votre regard...

Il posa ses lèvres avec douceur sur celles du garçon, lui montrant qu'il saurait être doux, et posant avec tendresse ses mains sur les hanches du jeune conte, il laissa ses lèvres redescendre au niveau du cou, où la peau si sensible faisait frissonner Gabriel quand Lestat l'effleurait du bout des doigts...
Car Lestat vennait de comprendre que le jeune homme n'avait jamais encore eut d'amant. Il était le premier homme à pouvoir étreindre son corps de caresses et de baisers, le premier à avoir le privilège de le faire sien... Il se devait d'être doux et passionné en retour de la confiance que lui faisait le jeune homme. Non, il ne voulait absolument pas le décevoir.

Il retourna doucement le jeune homme pour qu'il soit dos à lui et replaça une main sur sa hanche tandis que son autre bras venait entourer tendrement le torse du jeune homme. Avant de commencer à passer aux choses sérieuses, il glissa à l'oreille de Gabriel avec sensualité

Laissez vous aller... Il n'y aura personne pour vous juger... seulement vous et moi... Gabriel...

Il avait pronnoncé ce dernier mot en un murmure plein de désir. Il pensait chaque parole de ces mots. Il savait bien que le dernier obstacle au plaisir résidait dans la peur d'être jugé. Mais il n'y avait qu'eux ici, et Lestat savait tenir sa langue, ne portant aucun jugement sur qui que ce soit...
Il caressa doucement une fesse du jeune homme, l'embrassant sur la nuque et dans le cou comme un vampire qui va mordre sa proie... Il désirait tant Gabriel que ça en devenait douloureux. Comme si on lui avait arraché le coeur et qu'on le lui avait brûlé... Un désir à la fois charnel et spirituel. Il voulait prendre le jeune homme corps et âme...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Hawkins

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 05/09/2007

Feuille de personnage
Maître(sse) de:
Esclave de: la liberté
Ami(e)s:

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Dim 9 Sep - 15:29

Lestat faisait tout pour le rassurer. Ses paroles étaient douces tout comme ses gestes. Gabriel était jeune, il avait tenté cette experience avec les femmes à quelques reprises et commençait à s'y connaître mais celle-ci lui était encore inconnu. Même s'il en avait entendu parler dans les livres mais aussi par certaines personnes. Si ceux-ci aimaient tant en parler, c'est que ce n'était pas si mal et Gabriel en avait assez de n'être qu'un novise en la matière. Il voulait tout savoir, tout connaître, tout essayer dans la vie. Ce soit il irait se coucher, sans doute en voyant le monde d'une autre manière.
Sous les incitations de Lestat, le conte se retourna. Ils passaient à présent aux choses serieuses

"Laissez vous aller... Il n'y aura personne pour vous juger... seulement vous et moi... Gabriel..."

Sa voix était chaude et sensuelle, emplie de désir qu'il avait sans doute du mal à contenir. Si prévoyant et si doux, il faisait tout pour le mettre à l'aise. L'adolescent lui avait fait comprendre qu'il ne s'y connaissait point et même si c'était gênant, Lestat n'en avait pas tenu rigueur, au contraire. C'était la raison pour laquelle Gabriel lui était si reconnaissant et c'est aussi pour cela qu'il comptait à présent faire de son mieux pour lui apporter du plaisir.
C'est tout en le couvrant de baisers que Lestat s'empara de ses hanches pour le pénétrer, tout d'abbord avec douceur puis de plus en plus profondément dans un rythme continu. Les premiers va et viens n'étaient pas ce qu'il y avait de plus agréable, mais au fur et à mesure que le temps passait, il se rendit compte que la douleur n'était pas insuportable et que cette même douleur n'en était en fait pas une. Ce n'est que lorsqu'il sentit son membre durcir, qu'il reconnut que tout compte fait cela ne lui déplaisait pas.
Les yeux fermés, le corps cambré et la réspiration haletante, il laissa à Lestat le plaisir de mener la dance. Les seuls mots qui lui venaient à l'ésprit à cet instant étaient :

" Ne vous retenez-pas... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat de Lioncourt
~.o0°*MOdéRaTueUr*°0o.~
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 36

Feuille de personnage
Maître(sse) de: Max
Esclave de: mes passions...
Ami(e)s: June, Gabriel

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Dim 9 Sep - 16:09

Lestat avait saisit les hanches de Gabriel pour le pénetrer doucement, entammant des mouvements doux pour ne pas faire trop mal au jeune homme. Celui-ci fut d'abord assez tendu, mais il se détendit au bout d'un moment, et Lestat commença à aller plus vitre et plus loin, mettant plus de passion dans cette danse des corps. Le jeune homme avait le dos cambré et le souffle court quand il dit d'une voie un peu essouflée

" Ne vous retenez-pas... "

Lestat prit les mains du jeune homme et les posa contre la paroie, ses propres mains les tennant prisonnières, ses longts doigts fins entre ceux de Gabriel. Non, il ne se retiendrait pas... Il n'en aurait pas eut la force de toute façon. Comment se retenir face à un jeune homme vous évocant tant de désir?
Il vint mordiller l'oreille de Gabriel et l'embrasser encore dans le cou tandis que ses mouvements devenaient plus profonds et puissants, lui arrachant avec plaisir de longs gémissements, lui même en laissant échapper entre ses soupirs de plaisir qu'il glissait à l'oreille de son amant. Il lacha une de ses main pour venir enserrer le membre durçit du jeune homme et lui imposer le même rytme que celui de son corps en feu, sentant monter de plus en plus le plaisir en leurs deux corps unis, sachant que plus rien ne serait capable de l'empécher de leur faire atteindre le paroxysme qui s'approchait dangeureusement.
Il intensifia encore le mouvement, s'abreuvant des gémissements qu'il arrachait à Gabriel avec une extase peu commune... Celui-ci arrivait d'ailleurs au bord du gouffre du plaisir et il ne tarda pas à y plonger, entrainnant Lestat avec lui, car celui-ci ne put résister plus longtemps en sentant l'intimitée du jeune homme se contracter en des spasmes de plaisir autours de son membre... Il se perdit dans les limbes du ravissement en sentant le meilleur orgasme qu'il avait jamais eut arriver comme une vague qui déferle sur une plage...

Il se retira doucment de l'intimité du jeune homme, et le replaçant face à lui, il essuya avec un sourire un peu de mousse qui était venue se mettre sur sa joue. Il déposa un tendre baiser sur les lèvres du garçon et vint se coller contre son corps, le prennant comme au début de leurs caresses, plaqué contre la paroie, une cuisse relevée fermement tenue pas sa main... Car voyant les lèvres de Gabriel entrouvertes et ses joues rougies, son souffle court et se souvenant encore de ses gémissements, il réalisa qu'il en voulait bien plus... Il voulait pouvoir contempler son visage lorsqu'il atteindrait l'orgasme, pouvoir capturer ses lèvres gémissantes quand il le ferait sien, encore et encore...
Son membre était de nouveau durcit par l'envie dévorante de ce jeune corps innocent, et Lestat passa sa main sur la joue de Gabriel, lui demandant d'une voie douce et sensuelle

Après avoir goûté à un tel délice, je ne puis me résigner à en avoir aussi peu... Me permettrez vous de vous prendre plus encore? De vous aimer jusqu'à votre dernière limite?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Hawkins

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 05/09/2007

Feuille de personnage
Maître(sse) de:
Esclave de: la liberté
Ami(e)s:

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Dim 9 Sep - 17:27

Jamais encore Gabriel n'avait ressenti pareils sensations. Même si au début il s'était mis à regretter sa décision, à présent il se demandait pourquoi il n'avait pas tenté l'experience plus tôt. Entre les baisers, les caresses et les va et viens, le jeune conte ne savait plus où se mettre. Tout ce dont il était capable dans un tel moment, était de se laisser faire tout en poussant quelques gémissements prouvant à son amant qu'il en voulait encore. Jamais aucune femme n'avait su lui apporter autant de plaisir. Il était à bout de force, à bout de soufle, les muscles de son corps étaient endoloris à force de contraction. Apres ces longues minutes de délicieux suplices, tout deux se séparèrent avant de se rejoindre à nouveau pour partager un doux baiser.
Lestat vînt se coler à lui de nouveau, Gabriel profita de cette position pour refermer ses jambes autour de ses hanches. Cela lui permettait de reprendre son souffle et de se remmettre de ses émotions. Il souria heureux et reconnaissant à Lestat d'avoir profité de cette soirée en sa compagnie, mais il était déçu que cela soit déjà terminé. Le jeune homme entoura son amant de ses bras et vînt l'embrasser sur la joue avant de redescendre vers le cou, lorsqu'il ressentit le membre contracté de son compagnon sur sa peau. Une lueur d'éspoir montait en lui et un sourire éclaira son visage aux joues écarlates lorsqu'il entendit ses paroles :

Me permettrez vous de vous prendre plus encore? De vous aimer jusqu'à votre dernière limite?

" Lestat, Ce soir je vous appartient, je suis votre poupée... "

Il approcha ses lèvres des siennes et l'embrassa en un baiser passionné. Il avait maintenant toute confiance en lui, il avalerai la moindre de ses paroles, il ferait tout ce qu'il lui demanderai de faire. Si cela pouvait lui permettre de connaître des sensations plus fortes encore.
Il le regarda alors dans les yeux, gardant sur son visage un sourire innocent et c'est en murmurant qu'il prononça ces dernières paroles :

" Faites de moi ce qu'il vous plaît... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat de Lioncourt
~.o0°*MOdéRaTueUr*°0o.~
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 36

Feuille de personnage
Maître(sse) de: Max
Esclave de: mes passions...
Ami(e)s: June, Gabriel

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Dim 9 Sep - 18:15

Lestat esquissa un sourire doux et attendit avec impatience la réponse qu'il savait déja être celle qu'il souhaitait. Le jeune homme lui répondit en un murmure

" Lestat, Ce soir je vous appartient, je suis votre poupée... "
..." Faites de moi ce qu'il vous plaît... "

L'homme esquissa un sourire un peu attristé et passa avec tendresse la main sur la joue de Gabriel, lui disant d'une voie douce

Je ne veux pas d'une poupée... Je veux le jeune homme fougeux et intelligent que j'ai suivi jusqu'ici! Je veux entrevoir vos désirs et vos passions cachées pour mieux vous dévorer corps et âme...
C'est à vous de faire de moi votre poupée...


Le plus grans désir de Lestat en cet instant était en effet de contenter tout les désirs du jeune homme, et de le voir plongé dans les limbes du plaisir encore et encore... En l'occurence, il avait bien saisit que le jeune homme en voulait également plus, et qu'il désirait que Lestat continue de mener la danse. Il se ferait un plaisir de lui donner totale satisfaction.
Il caressa doucement le membre de Gabriel de bout des doigts, sentant son corps frissonner de désir, et il le plaqua avec vigueure contre la paroie, en face de lui cette fois-ci, et relevant sa cuisse avec délicatesse, il le pénétra à nouveau avec précaution. Il alla d'abord tout doucement, non plus pour l'habituer car il était déja prêt, mais pour le griser. Voyant ses lèvres entrouvertes laisser échapper des soupirs de désir et lisant dans ses yeux l'envie et l'attente, il ne fit pas d'avantage durer le supplice et se jetta corps et âme dans des mouvements puissants et presques violents qui arrachèrent des cris de plaisir à Gabriel.
Lestat, lui, se délectait de la vision des lèvres gémissantes et rougies par les baisers du jeune homme, de son regard voilé, de l'eau qui ruisselait dans ses cheveux, des gouttes de sueur à son front lavées par les éclaboussures du bain, et des sons plus qu'excitant que son partenaire produisait.

Il l'amena au paroxysme une première fois, l'embrassant au moment de son orgasme et sentant les griffures sur son dos que le jeune homme lui faisait inconscienment, le poussant à aller plus vite, perdant un peu le controle de lui-même... Lestat ne s'arreta pourtant pas et continua ses mouvements en augmentant encore leur intensité et leur profondeur. Il sentait Gabriel se mouvoir en même temps pour amplifier leur profondeur, ayant totalement perdu le contrôle désormais, et ne réagissant plus qu'aux pulsions de son corps réclammant plus de plaisir...
Il le fit jouir une seconde fois, contemplant avec plaisir ses sourcils fronçé et ses lèvres grandes ouvertes en une supplication muette de ne pas s'arreter, et céda lui aussi à ses pulsions, se libérant en lui avec des gémissements de plaisir incontrôlés tandis que la paroie de l'intimité de Gabriel se contractait successivement autours de sa virilité excitée...

Il se retira, essouflé et le regard voilé, abruti de plaisir et de désir mêlés.
Il tourna son regard vers Gabriel qui était à peu près dans le même état de pur extase. Il lui prit les mains et se plaça dos à lui pour se blottir dans ses bras, ses fesses musclées contre l'intimité du jeune homme, comme une invitation à goûter au fruit défendu à son tour...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Hawkins

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 05/09/2007

Feuille de personnage
Maître(sse) de:
Esclave de: la liberté
Ami(e)s:

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Dim 9 Sep - 21:00


Je ne veux pas d'une poupée... Je veux le jeune homme fougeux et intelligent que j'ai suivi jusqu'ici! Je veux entrevoir vos désirs et vos passions cachées pour mieux vous dévorer corps et âme...

Lestat ne le considérait-il donc pas comme un objet ? Un jouet avec lequel il s'amusait cette nuit pour ensuite le jeter ? Gabriel était donc pour lui une personne apart entière qui partageait son plaisir de la luxure. Cela le mettait un peu mal à l'aise, il n'avait pas l'habitude de ce genre de relation, lui s'était toujours servi des gens pour assouvir ses désirs. Mais d'un autre côté c'était assez mignon de sa part et cela ne fit que rendre le jeune conte encore plus fier de sa position, apres tout ce n'était pas une domestique qu'il tenait dans ses bras...
Lorsque Lestat le plaqua contre la paroie, Gabriel tenta du mieux qu'il pu de contenir son sourire. Etre traité ainsi et tenu par un homme fort ne lui donnait que plus envie. A présent, il ne le craignait plus, la peur avait laissé place au désir. Le fait qu'il soit si lent et doux, même si ça partait d'une bonne intention, l'embêtait plus qu'autre chose. Ce n'est que lorsqu'il accéléra la candence que Gabriel osa pousser des gémissements, s'il voulait entrevoir ses désirs et ses passions, c'est ainsi qu'il allait le comprendre. Sa violence l'éxcitait, à présent il pouvait laisser libre cour à ses pulsions puisqu'il était préparé cette fois.
Les caresses avaient laissé place aux griffures, son intention n'était pas de lui faire mal mais il fallait qu'il ressente sa peau sous ses mains. Gabriel ne savait si son amant ressentait autant de plaisir à l'acte que lui, il aurait aimé faire quelque chose pour lui. Pour l'instant, il ne pouvait pas faire grand chose de plus qu'exprimer sa satisfaction par des gémissement et des baisers.
Le plaisir prit fin quelques minutes plus tard, laissant le couple tout deux épuisé et à bout de soufle. Lestat s'était ensuite retrouvé dos à lui, le conte en profita pour lui faire un baiser dans le cou et se redressa aussi soudainement lorsque ses fesses frolèrent ses parties intimes. Etait-il serieux ? Etait-ce ainsi qu'il voulait que Gabriel lui montre sa reconnaissance, en lui apportant du plaisir à son tour ?
Il resta un moment comme ça, sans bouger ni rien dire. En fait, il ne savait que faire, il ne saurait comment s'y prendre. Il était fatigué et conscient qu'il serait incapable de tenir le même rythme que l'aristocrate. Il ne se sentait pas de taille à rivaliser et il fallait qu'il le fasse comprendre d'une manière ou d'une autre. Il se détacha donc de la paroie pour se remettre face à lui, avec sur le visage une mine inquiète.

" Je... "

Il ferma les yeux et tourna la tête de droite à gauche pour exprimer son refus, puis il le regarda de nouveau avant de l'embrasser. Il éspérait sans doute se faire pardonner ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat de Lioncourt
~.o0°*MOdéRaTueUr*°0o.~
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 36

Feuille de personnage
Maître(sse) de: Max
Esclave de: mes passions...
Ami(e)s: June, Gabriel

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Dim 9 Sep - 21:39

Lestat esquissa un sourire en constatant que Gabriel avait tout de même une limite. Le jeune homme était à la fois inquiet et embarassé. Peut être pensait-il ne pas être à la hauteur ou bien il avait peur de prendre un homme plus âgé que lui... Quoi qu'il en soit, Lesta posa sa main sur le joue du jeune homme et l'embrassa à son tour avant de dire d'une voie douce

Ce n'est rien... Je ne veux pas que vous fassiez quelquechose qui vous déplaise simplement pour me faire plaisir... Après tout, je trouve mon plaisir dans le votre, alors ne trouverais-je pas de l'apréhension dans la votre?

Il lui caressa doucement la joue et le cou en l'embrassant langoureusement, laissant une main taquine lui caresser une fesse avec tendresse... Il était déja très reconnaissant au jeune contre de lui avoir fait don de son corps et de lui avoir fait confiance pour sa première fois avec un homme.
Il le prit contre son torse, l'enserrant dans ses bras, et vint déposer des baisers fougeux le long de son cou. Puis, il se détacha du jeune homme et esquissa un sourire en appercevant un morceau de savon posé dans un petit panier près du bord de l'eau.
Il prit le savon dans sa main et lança un regard de défi amusé mêlé de désir à Gabriel en disant d'une voie taquine

Et si nous nous amusions un peu... Accepteriez-vous de jouer à un jeu des plus lascifs avec moi? Un peu d'érotisme pour pimenter nos ébats...

Il se demandait si la méfiance allait avoir raison du jeune homme, ou si au contraire le défi allait le titiller comme avec le verre d'alcool lors du bal. Mais il avait bien envie de se faire plaisir en leur donnant follement envie l'un comme l'autre de recommencer avec plus de désir et de violence encore... Savourer l'attente pour plus de passion au moment de passer à l'acte...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Hawkins

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 05/09/2007

Feuille de personnage
Maître(sse) de:
Esclave de: la liberté
Ami(e)s:

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Dim 9 Sep - 22:22

Gabriel poussa un soupir rassuré en entendant les paroles de Lestat, il ne lui en voulait donc pas. Dans le cas contraire, il ne se serait aucunément forcé pour lui faire plaisir, ce n'était pas son genre mais il ne voulait pas qu'ils se séparent en de mauvais thermes. Le jeune homme profita des baisers et des caresses tendres que lui faisait son amant, c'était si agréable. Tout au long de sa vie, il avait été battu et traité avec beaucoup de sévérité, ce genre d'instant était très rare. Lui aussi parcourait son dos de ses mains déscendant de plus en plus bas, il eu à peine le temps de toucher ses fesses que déjà Lestat s'éloigna de lui pour aller chercher du... savon ?
Gabriel soupira d'un air exaspéré, il voulait encore profiter de son étreinte? Plus que jamais il avait envie de toucher son corps, ses muscles, ses cheveux dorés... L'embrasser, le carresser tout comme il voulait le mordre et le griffer ! Mais qu'allait-il nous faire avec ce foutu morceau de savon ? Se laver puis quitter le bain pour ensuite repartir au bal ou aller se coucher avec un simple " aurevoir " ? Ahhhh, Gabriel n'était pas d'accord avec ça, il croisa les bras et s'apprêtta à répondre lorsque l'aristocrate reprit la parole :

Et si nous nous amusions un peu... Accepteriez-vous de jouer à un jeu des plus lascifs avec moi? Un peu d'érotisme pour pimenter nos ébats...

Oho, voilà qui arrangeait bien les choses, la partie n'était donc pas terminée ! Gabriel n'avait aucune idée de ce que Lestat voulait lui faire faire avec ce savon, mais il lui faisait confiance. Si c'était agréable et que cela lui permettait de rester en sa compagnie encore quelques temps...

" Très bien Messire de Lioncourt, pimentons nos ébats ! "

Il n'était donc pas encore lassé du jeune conte, c'était une bonne nouvelle. Celui-ci allait donc devoir faire de son mieux pour que Lestat ait envie de le revoir. Gabriel refit sa longues nattes, ses nombreuses mèches rebelles commençaient à devenir gênantes, puis il s'approchat de son bel amant avec un sourire mesquin aux lèvres prêt à suivre nimporte lequel de ses ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestat de Lioncourt
~.o0°*MOdéRaTueUr*°0o.~
avatar

Messages : 263
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 36

Feuille de personnage
Maître(sse) de: Max
Esclave de: mes passions...
Ami(e)s: June, Gabriel

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Mar 11 Sep - 14:13

Lestat esquissa un sourire en entendant Gabriel accepter de "jouer" avec lui. Il s'approcha du jeune homme, la savonette dans la main, et passa un bras autours de sa taille pour le plaquer contre lui. Il l'embrassa avec passion avant de le plaquer contre la paroie et de s'enduire le dout d'un doigt de savon avant de le porter à ses lèvres pour le "gouter" du bout de la langue. Comme il s'en était douté, June avait prit la précaution de munir ses salles de bain de savon doux,non agressifs pour les muqueuses, et donc parfaitement adapté aux sortes de jeu auquels deux personnes pourraient se livrer dans une baignoire.
Il s'enduisit généreusement les deux mains de savon pour les rendre bien glissantes, et passa un coin de la savonette le long du membre de Gabriel avec un sourire plein de promesses, et très provocateur. Puis, il saisit le membre entre ses mains savonneuses et glissantes, entammant un léger va et vient au rytme profond et soutenu... Il approche alors ses lèvres entrouvertes de l'oreille du jeune homme et lui glissa les règles du jeu en un murmure.


Les règles sont très simples, Gabriel... Je peux vous faire tout ce que je veux, sauf vous prendre entièrement, et vous, vous ne devez pas jouir ni laisser échapper un son de vos jolies lèvres rouges... Si vous lachez un gémissement ou que vous n'arrivez pas à vous retenir, alors j'aurais le droit de vous prendre sans plus aucunne retenue, autant de fois que cela me plaira... Si vous tenez le coup et que je finis par céder à la tentation, vous prennant tout entier, alors je serais votre esclave, et vous pourrez exiger de moi tout ce que vous désirez...
Les règles vous conviennent-elles? Cela me parait assez équitable. Dans tout les cas, nous sommes tout les deux gagnants...


Il continua ses mouvements avec plus de vigueur, tentant de les rendre les plus délicieux possibles, et le savon ayant fini de se dissoudre dans l'eau, il souleva Gabriel par les hanches pour le déposer au bord de la baignoire, saisissant le membre brulant entre ses lèvres, calinant cette colonne de chaire dressée de la langue, savourant le contact de cette peau lisse et douce comme une gourmandise défendue... Il sentait Gabriel se cambrer sous le plaisir et le voyait se morde la lèvre pour ne pas gémir, et plus agréable que tout, il sentait les palpitements de son membre chaud sontre sa langue qui ne cessait de caliner avec tendresse, puis passion... Une douce torture pour qui ne peut crier son plaisir...
Lestat n'avait plus qu'un seul but, faire hurler de plaisir son jeune amant, et l'ammenner jusqu'au paroxysme... Il était à la fois désireux de voir jusqu'à quand le jeune conte tiendrait, autant qu'il s'interogeait sur le temps que lui pourrait résister également. Il sentait son membre durcit palpiter et gonfler de désir, son sang s'étant transformé en lave bouillante, chaque courant d'eau passant sur sa virilité étant devenu une torture... Si sa victime ne tardait pas à jouir ou à gémir, il ne tarderait pas à le ramener dans l'eau ou à lui même sortir pour le prendre avec sauvagerie et passion... Mais il se demandait aussi ce qu'il préfairait. Etre l'esclave sexuel du jeune homme, idée qui en sois était très excitante, ou le prendre avec toute la passion dont il était capable, et ce jusqu'à l'épuisement total...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Hawkins

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 05/09/2007

Feuille de personnage
Maître(sse) de:
Esclave de: la liberté
Ami(e)s:

MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   Sam 6 Oct - 13:20

Gabriel ne s'était pas attendu à un tel jeu mais il n'en fut pas déçu. Les règles faisaient que, dans tout les cas, il était gagnant. Lestat s'occupait de tout et quelque soit la réaction du jeune homme, les conséquences ne pouvaient être que plaisantes. Il souria d'un air narquois lorsque son amant eu terminé l'explication des règles : Ce n'était pas un jeu bien difficile, au contraire cela parraissait plutôt simple, du moins c'était ce que penssait Gabriel avant de passer à l'acte...
Assis sur le rebord de la baignoire, Lestat le cajolait, passant sa langue sur son membre durci avec toute la tendresse dont un amant pouvait faire preuve. Le jeune compte en vînt à regretter son air hautain. Sûr de lui, il pensait être capable de tout suporter, rien ni personne ne pouvait vaincre cette tête de mule lorsqu'il était décidé. Pourtant cette fois, il ne suffisait pas qu'il se dise qu'il allait endurer le suplice en silence pour pour qu'il réussisse. Non, c'était bien plus difficile cette fois, surtout que Lestat semblait bien décidé à gagner. Jamais des caresses ne lui avaient parrus aussi agréables, jamais elles ne lui avaient parru aussi inssuportables !
Gabriel passa une main dans les cheveux de Lestat, l'autre s'aggripait au rebord de la baignoire. Fermant les yeux et se mordant les lèvres, il était bien décidé à supporter le calvaire que lui faisait endurer son bourreau. Cet homme à la beauté et à la douceur angelique. Cet homme qu'il avait rencontré le soir même et dont il ne pouvait déjà plus se passer. Lestat qui le torturait de ses caresses et lui qui voulait y répondre mais qui n'en avait pas le droit...

Gabriel aussi voulait gagner, Lestat avait déjà été maître sur lui, à présent il deviendrait son esclave. Cette vision ne faisait que l'exciter encore plus mais ce n'était vraiment pas le moment de penser à cela. Il savait qu'il ne supporterait plus très longtemps et qui sait s'il en était de même pour son amant ? Apres quelques minutes qui parraissaient une éternité, Gabriel dont le corps entier était en feu, passa sa main des cheveux de Lestat vers sa joue. Il répondit gardant sur son visage un air qui se voulait moqueur :

" Ca suffit, vous avez perdu. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un endroit tranquille...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un endroit tranquille...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Grotte, endroit tranquille
» L'Ours Tranquille... et les autres
» Jouer tranquille ?!
» Pas tranquille ce chat
» Carre de DAME GALLY endroit consacré au flood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kouketsu :: Manoir [Deuxième étage] :: Salle des bains-
Sauter vers: